La Chine est présente en force aux JO de Tokyo, non seulement avec ses athlètes, mais aussi ses entreprises qui y fournissent divers biens et services. La presse chinoise ne rate pas l’occasion de faire savoir que la planète sportive peut compter sur l’usine du monde. «La diversification des produits made in China reflète également la tendance des entreprises chinoises à passer du statut de fournisseurs marginaux à celui de fournisseurs majeurs de produits de haute technologie», écrit le Global Times, quotidien en ligne proche du pouvoir chinois.