Les entreprises sur le marché libre de l’électricité sont les vedettes malheureuses de la rentrée, surtout celles qui doivent renouveler leur contrat énergétique dans le contexte d’une envolée des cours du kilowattheure. On ne compte plus les témoignages affolés, des PME aux collectivités, face aux nouveaux tarifs du courant.