Il ne s’agit pas de voiture mais le concept est un peu le même: avoir sous le même toit des modèles d’opérations très différents (ici essence et électricité) qui œuvrent en parallèle, gardent leur spécificité mais collaborent régulièrement.

L’hybridation des entreprises est le résultat de deux grandes révolutions. D’une part, les nouvelles technologies abaissent les barrières d’entrée entre les industries. Elles permettent aux entreprises de s’éloigner plus facilement de leur secteur d’activité traditionnel. D’autre part, la pandémie et la crise économique les forcent à mettre en place des structures de travail innovantes.