Les clichés ont la vie dure: les étudiants des facultés des lettres souffrent souvent d'une mauvaise image auprès des entreprises. Parallèlement, ils ne sont pas les plus à l'aise pour vendre leurs atouts sur le marché de l'emploi et pour y faire leur marketing personnel.

Pour casser cette image, parce qu'il sentait aussi une «attente diffuse» de la part des étudiants assortie d'une inquiétude liée à l'entrée dans le monde du travail, Joël Gapany, adjoint au doyen de la Faculté des lettres de l'Université de Fribourg, est devenu le promoteur d'un cours pilote dont l'objectif est de favoriser l'insertion professionnelle des étudiants. Bien sûr, cela passe par les outils traditionnels que sont le CV, la lettre de motivation ou la préparation d'un entretien d'embauche. Mais la démarche s'est voulue plus large: «J'ai travaillé sur la gestion de l'image professionnelle, notamment», explique Jean-Jacques Martin, coach et directeur du centre de formation Nemesis, qui a élaboré le cours.

Il fallait aussi commencer par le commencement, c'est-à-dire donner des informations générales sur le fonctionnement des entreprises, l'esprit d'entrepreneurship, la gestion des réseaux de relations. «Au départ, les étudiants disent qu'ils ne connaissent personne. Mais dès qu'ils se mettent vraiment à réfléchir, ils s'aperçoivent que ce n'est pas vrai et qu'ils ont de multiples contacts», ajoute Jean-Jacques Martin. «La plupart d'entre eux ont aussi des expériences professionnelles à leur actif, mais il leur faut apprendre un vocabulaire pour savoir les mettre en valeur.»

Le cours s'est ciblé sur quelques secteurs professionnels, sources particulières de débouchés pour les lettreux: les professions du marketing, des relations publiques et de la communication, ainsi que les ressources humaines.

La première session – gratuite – s'est déroulée en mai et juin derniers. Une centaine de demandes pour une vingtaine de places sont arrivées chez les organisateurs. Au vu des besoins, le cours sera vraisemblablement reconduit, a annoncé le doyen de la Faculté des lettres la semaine dernière.