Les start-up suisses actives dans les technologies financières ont levé quelque 850 millions de francs l’an dernier, soit près de quatre fois plus qu’en 2020, selon le Venture Capital Report de la SECA, l’Association suisse des investisseurs en capital et de financement, publié jeudi. Le secteur a attiré la plus importante levée de fonds de l’année en Suisse, avec les 584,5 millions de francs enregistrés par le spécialiste de l’assurance Wefox, l’entreprise qui veut rendre «l’assurance plus simple, pour tous ceux qui ont la tête ailleurs».