Le Conseil d’Etat neuchâtelois savait, mais n’a pas jugé nécessaire d’informer le public. Mercredi en fin de journée, le responsable des finances cantonales, Laurent Kurth, a brièvement répondu aux questions du Temps concernant l’escroquerie dont aurait été victime la Banque cantonale neuchâteloise (BCN) pendant plusieurs années, révélée en milieu d’après-midi par Blick.ch.