pétrole

Esso Suisse sera repris par la société pétrolière azérie SOCAR

Les activités de la filiale helvétique d’ExxonMobil seront intégrées à partir du troisième trimestre 2012 dans le groupe basé à Bakou. Les 885 emplois en Suisse seront maintenus et le personnel sera même augmenté à terme. Le prix de la transaction n’a pas été dévoilé

La société pétrolière azérie SOCAR va reprendre les activités d’Esso en Suisse. Actuellement, Esso Suisse emploie directement 125 salariés. S’y ajoutent quelque 760 collaborateurs travaillant pour les filiales helvétiques détenues à 100% par le groupe ExxonMobil. L’ensemble des emplois en Suisse seront maintenus. L’acquisition entraînera même une augmentation du personnel local pour le fonctionnement de la division suisse, a souligné la direction de SOCAR, qui était présent en début d’après-midi à Zurich pour annoncer la signature de ce contrat avec ExxonMobil Central Europe. Le prix de la transaction, qui sera effective à partir du troisième trimestre 2012, n’a pas été dévoilé.

Marque maintenue dans un premier temps

Outre les 172 stations services que compte Esso Suisse, SOCAR, rachètera également la division commerciale des carburants industriels et de gros ainsi qu’une usine d’embouteillage de gaz à Wangen près d’Olten, tout comme le revendeur Deville Mazout Sarl à Genève. La transaction porte également sur le secteur aviation présent sur les aéroports de Genève et de Zurich.

Durant une période de transition d’un an après la finalisation de la transaction au troisième trimestre 2012, la marque Esso Suisse sera maintenue sur les points de vente au détail. Ensuite, une nouvelle marque de détail sera introduite. Les activités de la nouvelle entité opérationnelle seront basées à Zurich.

Basé à Bakou, SOCAR est la société pétrolière d’Etat de la République d’Azerbaïdjan qui compte 9 millions d’habitants.

Publicité