La flambée des prix de l’énergie et les grandes inquiétudes géopolitiques ont entraîné une grande incertitude chez les consommateurs et les entreprises, qui s’est traduite par une entrée de l’économie mondiale en stagflation. En effet, l’inflation atteint +8,2% en septembre aux Etats-Unis et +9,1% en août dans la zone euro. En parallèle, avec un niveau de 49,7 en septembre pour l’indice PMI composite mondial, le PIB mondial se contracte ou, tout au moins, ne croît que médiocrement.