Etrange situation dans laquelle se trouve l’Union européenne (UE). L’un de ses éminents dirigeants, le président français, Emmanuel Macron, en l’occurrence, se trouve aux Etats-Unis depuis mardi avec une mission inhabituelle. Qui est de «supplier» le président américain, Joe Biden, d’épargner les Européens de l’Inflation Reduction Bill (IRB), une loi clairement discriminatoire envers les entreprises étrangères. Votée en août, elle entrera en vigueur en janvier.