Guerre commerciale

Ce que les Etats-Unis exigent de la Chine

Le président américain a accordé une trêve et reporté la hausse de nouvelles taxes sur les importations en provenance de Chine. Il évoque des progrès dans les négociations, mais de nombreux obstacles subsistent

Finalement, les Etats-Unis n’imposeront pas de nouvelles taxes douanières sur les importations en provenance de Chine ce vendredi. Le délai de 90 jours accordé à Pékin pour répondre aux exigences américaines expire ce 1er mars, mais le président américain Donald Trump a concédé une période de répit. En début de semaine, il évoquait des «progrès significatifs» et annonçait un sommet avec son homologue chinois Xi Jinping en mars dans sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride. Objectif: régler les points les plus épineux. Voici point par point les exigences américaines.

■ Réduction de l’excédent commercial chinoise

Bon an mal an, l’excédent commercial chinois se monte à environ 300 milliards de dollars. Inacceptable pour les Etats-Unis, qui estiment que l’accès au marché chinois est limité par de nombreuses barrières. C’est le sujet où un consensus est le plus probable. Car Pékin a déjà signalé son intention d’acheter massivement des produits américains, agricoles et industriels, pour réduire le déficit commercial américain. Un contrat pour l’achat de 10 millions de tonnes de soja est sur la table.