En approuvant mercredi le protocole de modification de la convention de double imposition de 1996 avec la Suisse, le Sénat américain a mis fin à une situation incongrue, qui privait les Etats-Unis d’un outil efficace pour lutter contre la fraude fiscale.