La Chine n’a pas respecté ses engagements pris dans le cadre de l’accord commercial signé avec les Etats-Unis en janvier. Pour mettre fin à la guerre commerciale, elle devait acheter des produits américains, notamment énergétiques et céréaliers, pour 200 milliards de dollars en 2020. Mais elle est loin du compte. Pékin se défend et affirme que tous les circuits d’échange globaux étaient paralysés pendant près de quatre mois à cause du Covid-19.