Les Etats-Unis occupaient déjà la première place lors du classement précédent. Désormais, ils ont «considérablement» creusé l’écart avec le reste du monde, selon Tax Justice Network, qui publiait ce mardi son indice sur les places financières les plus secrètes. Les Etats-Unis permettent «la plus grande offre d’opacité financière jamais enregistrée par l’indice – près de deux fois plus que le deuxième plus grand fournisseur actuel de l’indice, qui est la Suisse», souligne l’ONG dans son communiqué.