C’est une première aux Etats-Unis. Le surveillant américain des marchés, la SEC, a annoncé lundi avoir prononcé une amende de 1,5 million de dollars à la société d’investissement BNY Mellon. Cette dernière avait fourni des informations inexactes ou incomplètes sur les aspects environnementaux, sociaux ou de gouvernance (ESG) pris en compte dans la gestion de certains fonds. Ce mercredi, la SEC doit dévoiler de nouvelles règles sur la façon dont les intermédiaires financiers pourront labelliser les produits présentés comme durables ou verts. Ces principes devraient s’appliquer aux banques et gérants étrangers qui servent des clients américains.