Un AirTag pour 35 francs, un lot de quatre pour 119 francs. Voilà le prix pour retrouver très facilement ses objets les plus précieux, comme son porte-clés ou son porte-monnaie. Mais c’est aussi le prix modique à payer pour espionner des personnes de son entourage ou des inconnus. Lancées au printemps 2021 par Apple, les petites balises étaient bien sûr conçues à la base pour localiser ses biens les plus importants. Mais ces dernières semaines, plusieurs témoignages indiquent que les AirTags sont utilisées à des fins malveillantes. Il vaut donc la peine de prendre des mesures pour savoir si l’on est pisté par ces petits appareils d’apparence innocents.