Le passage de témoin est structurel. Les banques, qui ont joué le mauvais rôle lors de la crise de 2008, ne sont plus les teneurs de marché, les acteurs qui apportent la liquidité et ainsi assurent le bon fonctionnement des marchés financiers.