Une page se tourne pour Vifor Pharma. Après vingt-cinq ans de service en tant que président de son conseil d'administration, Etienne Jornod quittera ses fonctions en mai. Le Neuchâtelois avait trouvé son premier emploi en 1975 au sein de ce groupe, qu'il n'a jamais quitté depuis – sinon pour terminer ses études de commerce à l'Université de Lausanne.

Vifor Pharma? Une entreprise pharmaceutique cotée à la bourse suisse, qui a publié jeudi des ventes 2019 de 1,88 milliard de francs (+18,5%) et un bénéfice net en hausse de 12%, à 274 millions. Des chiffres supérieurs aux attentes. Comme chaque année depuis vingt-cinq ans. En Suisse romande, le groupe saint-gallois est méconnu, quand bien même il emploie 400 personnes à Villars-sur-Glâne (FR) et 200 à Meyrin (GE).