Les visiteurs étrangers affichent 2,4 millions de nuitées, soit un recul de 5% sur un an, selon des chiffres provisoires présentés lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué. Les hôtes indigènes ont quant à eux généré 1,7 million de nuitées, en repli de 1,5%.

Le nombre cumulé des nuitées de janvier à août atteint 25,2 millions. Cela représente une baisse de 0,5% par rapport à la même période de l'année précédente.

Moins de touristes européens

En août, les visiteurs du continent européen (sans la Suisse) accusent une baisse de 233'000 nuitées (-15,2%) par rapport au même mois de l'année précédente. Avec un repli de 110'000 nuitées (-20,2%), l'Allemagne enregistre le plus grand recul absolu de tous les pays de provenance.

Suivent les Pays-Bas avec une diminution de 27'000 nuitées (-29,6%) et la Russie avec un repli de 16'000 unités (-34,5%). La Belgique et l'Italie ont également affiché un recul, respectivement de -16,9% et -11,3%.

Le continent asiatique progresse en revanche de 92'000 unités (+12,8%). La Chine (sans Hong Kong) a généré 58'000 nuitées supplémentaires (+38,2%), soit la plus grande augmentation absolue de tous les pays de provenance.

Arrivent ensuite les pays du Golfe (+5,5%), l'Inde (+19,9%) et la Corée du Sud (+18,3%). Le Japon affiche en revanche un repli de 8400 unités (-11,3%).

Le continent américain voit le nombre de ses nuitées croître de 12'000 unités, soit une hausse de 4,9%, les Etats-Unis affichant la hausse la plus importante (+6,2%). Les continents océanique et africain affichent des augmentations respectives de 4,5% et 3,2%.

Vaud en croissance, pas le Valais

Au niveau des régions touristiques, onze sur quatorze enregistrent une baisse de fréquentation par rapport à août 2014. Les Grisons affichent le plus important repli en valeur absolue, à 50'000 unités (-8,7%). Le Tessin décroît de 13% et le Valais de 5,7%, tandis que la Suisse orientale recule de 6,8%.

Seules régions à ne pas connaître de recul, les régions zurichoise et lémanique (Vaud) affichent des hausses respectives de 18'000 (+3,1%) et 2200 nuitées (+0,7%). La région de Lucerne/Lac des Quatre-Cantons reste pour sa part stable (+170 nuitées).