Blanchiment d’argent, fraude, contrefaçon: la criminalité économique et financière pèse 110 milliards d’euros par année dans l’Union européenne (UE). Des centaines d’enquêtes sont menées chaque année et les résultats sont impressionnants en termes d’arrestations ou de démantèlement de réseaux. Mais en ce qui concerne la confiscation de l’argent du trafic et de la fraude, ils sont médiocres. Pas plus de 2% de cette manne sont gelés et en fin de compte, 1% est confisqué. Les groupes mafieux qui opèrent dans des réseaux transfrontaliers ont recours à des moyens technologiques très sophistiqués et complexes pour échapper aux mailles de la justice.

Lire également: Coup de filet d’Europol, 175 «mules financières» identifiées en Suisse