En raison de la situation actuelle sur les marchés financiers mondiaux, la ministre de la Justice et temporairement des finances a renoncé à se rendre à Washington pour l'assemblée annuelle du Fonds monétaire international et du Groupe de la Banque mondiale.

La Grisonne, en contact direct avec des représentants de la Commission fédérale des banques et de la Banque nationale suisse (BNS), préfère rester en Suisse pour continuer à suivre quotidiennement l'évolution des marchés financiers. Cette annonce n'est pas dénuée d'intérêt. Elle intervient au moment précis où les partis commencent à s'impatienter. Le PS, notamment, se demande si le Conseil fédéral a réellement pris la mesure de la crise financière actuelle. «Néanmoins, l'occasion aurait été belle pour la ministre ad interim des Finances de rencontrer ses homologues afin de discuter des solutions pour remédier à la crise financière qui sévit actuellement», souligne quelques parlementaires. La Grisonne sera tout de même représentée lors de l'assemblée commune des deux institutions de Bretton Woods. En effet, la conseillère fédérale de l'Economie, Doris Leuthard, se rendra à Washington. Une assemblée à laquelle participera également Jean-Pierre Roth, président de la Direction générale de la BNS.