Si l’accord-cadre avec l’UE était défendu par les associations telles qu’Economiesuisse, Swissmem et l’Union patronale suisse, il était combattu par des organisations aux bras longs comme l’alliance Boussole/Europe (Kompass/Europa dans sa version alémanique). Avec ses 1521 membres, souvent des membres d’Economiesuisse, cet adversaire de l’accord-cadre a déjà gagné une bataille politique, mais qui est-il? Que prépare-t-il?

Pour répondre à ces questions, Le Temps a rencontré jeudi dernier, à Zurich, Philip Erzinger, directeur de l’alliance créée à l’initiative des trois fondateurs de Partners Group, Urs Wietlisbach, Alfred Gantner et Marcel Erni.