Oublions un instant les piratages de Rolle, de Comparis ou du groupe Emil Frey: prenons un peu de distance par rapport aux cyberattaques qui s’enchaînent en Suisse et déplaçons-nous en Ukraine. Ce qui arrive aujourd’hui là-bas est sans commune mesure avec ce qui s'est produit ici. Comme l’a constaté Le Temps sur le darknet, les citoyens ukrainiens sont effectivement victimes d’une cyberattaque hors norme, sans doute le prélude à des agressions plus violentes encore. Alors que les tensions autour de ce pays s’accroissent, ce qui a été mis en ligne est sans doute un aperçu des dégâts massifs que peuvent causer les hackers.