C’est comme une épine dans le pied. Une épine qui a coûté au moins 22 millions de francs en 2019 et 18 millions en 2020. Et qui commence à incommoder le géant qui la porte. La Fondation de famille Sandoz, une des plus riches de Suisse, souhaite aujourd’hui cesser de perdre des fortunes à cause de son pôle horloger.

Lire aussi: La mue de la Fondation Sandoz fait trembler la Suisse romande (2018)