Les exportations de la Suisse affichent pour avril une progression de 24% en termes nominaux, mais si on corrige ce chiffre des trois jours ouvrables supplémentaires par rapport à 2007 et de l'inflation, la hausse n'est plus que de 2,5% en termes réels. Comparées aux résultats de mars, les exportations sont même en baisse de 5,8%.

Corrigées du nombre de jours ouvrables, les importations nominales ont quant à elles gagné 3% et les réelles 4%. Les chiffres désaisonnalisés montrent une forte baisse: pour la première fois depuis décembre 2003, les prix ont fléchi sur un an (-1%). La balance commerciale boucle avec un excédent de 1,6 milliard de francs.

Au cours des quatre premiers mois de l'année, le commerce extérieur est resté dynamique. Les sorties ont augmenté de 3,4% en termes réels et les entrées de 4,8%. La balance commerciale de janvier à avril boucle avec un solde positif de 5,4 milliards de francs, soit un tiers de plus qu'à la même période de 2007.

L'ensemble des branches a affiché une croissance à deux chiffres en avril au niveau des exportations, à l'exception de l'industrie textile. Les ventes se sont envolées vers toutes les régions, avec une hausse de plus de 50% vers les pays en transition, de 26% vers les Etats industrialisés hors UE et de 20% vers l'Union européenne.

L'industrie horlogère a retrouvé de l'élan en avril, après un mois de mars calme. Les trois jours ouvrables de plus qu'en 2007 et un effet de base favorable ont porté à 1,4 milliard de francs le montant des exportations, soit une progression de 22,4%, selon le relevé mensuel de la Fédération horlogère suisse (FH).

En rythme annuel, les ventes de produits horlogers à l'étranger ont augmenté de 15,7%. Depuis le début de l'année, la valeur cumulée des exportations a atteint 5,2 milliards de francs (+15,5%).