Au premier semestre 2017, tant les exportations que les importations de la Suisse ont fait preuve de dynamisme. Alors que les premières ont atteint un niveau record à 109,6 milliards de francs, les secondes ont inscrit un plus haut en 8 ans à 90,7 milliards.

«Les produits chimiques et pharmaceutiques ont contribué de manière déterminante à la croissance», souligne jeudi l’Administration fédérale des douanes (AFD) dans un communiqué. La balance commerciale boucle ainsi sur un excédent de 19 milliards de francs.

Lire aussi: Les exportations suisses ont bondi en mai

2,6% en valeur réelle

Corrigées des jours ouvrables, les exportations ont progressé de 4,4% sur un an en valeur nominale. En valeur réelle, la hausse se chiffre à 2,6%. Les importations ont, quant à elles, augmenté de 4,8% en valeur nominale et de 0,8% en valeur réelle.

Fléchissement dans les machines

Par secteur d’activité, la chimie et la pharmacie ont enregistré une progression de leurs exportations de 7% pour atteindre également un niveau historique avec une progression de 3,2 milliards de francs. En revanche, le domaine des machines et de l’électronique ainsi que l’horlogerie ont stagné. Mais après trois semestres de recul, cette dernière a ainsi pu stopper l’hémorragie.

Sur le plan géographique, l’Amérique du Nord et l’Asie ont progressé de 6%, toujours à l’exportation. En envol d’un cinquième, le chiffre d’affaires avec la Chine a atteint un nouveau sommet. Mais le Moyen-Orient a plongé de 16%. Quant au continent européen, il a crû de 4%.

A ce sujet: L’euro à 1,10 franc gonfle les exportations suisses


 

Sur le front de l’horlogerie, la situation s’améliore lentement

Après un rebond en mai, l’horlogerie suisse poursuit son redressement. Ses livraisons à l’étranger se sont étoffées de 5,3% en juin, à 1,7 milliard de francs. Au premier semestre, elles ont en revanche stagné (+0,1% à 9,5 milliards).

Cette stabilisation signifie la fin de la baisse: elle n’était pas attendue avant la fin de l’année, se félicite la Fédération de l’industrie horlogère suisse dans un communiqué publié jeudi.

La Chine (+21,7%) et le Royaume-Uni (+16,3%) ont particulièrement contribué à la performance. Hongkong inscrit une légère embellie (+0,5%). A contrario, les Etats-Unis accusent un net repli (–5,9%).