C’est l’effervescence au n° 20 de la rue Adrien-Lachenal à Genève, dans les bureaux de Komgo, une start-up qui compte 40 employés, plus de deux fois plus qu’il y a un an. Elle a ouvert un bureau à Singapour et cherche à s’implanter à Houston. Créée en septembre 2018, cette société prend son envol: il y a douze mois, elle comptait une dizaine de clients, désormais ils sont 150, surtout des grandes banques et des poids lourds du négoce de matières premières.

Lire aussi notre éditorial: Le négoce de matières premières doit entrer dans le XXIe siècle