Les cyberattaques qui ravagent la Suisse depuis des mois incitent les autorités à agir. Mercredi, le Conseil fédéral a décidé de changer le statut de l’actuel Centre national pour la cybersécurité (NCSC): il deviendra un office à lui seul, ce qui devrait lui permettre d’obtenir davantage de moyens, en parallèle avec un élargissement de ses compétences.