Le Luxembourg se trouve de nouveau dans la ligne de mire d’une quinzaine de médias européens. Six ans après les LuxLeaks, qui avaient révélé des accords fiscaux privilégiés accordés à des entreprises, l’enquête dévoilée ce lundi, nommée OpenLux, s’intéresse à 55 000 sociétés offshore immatriculées au Luxembourg. Elles détiennent au moins 6500 milliards d’euros (un peu plus de 7000 milliards de francs), pour le compte de célébrités ou de multinationales. Omniprésentes au Luxembourg, les banques suisses risquent-elles d’être éclaboussées par ces nouvelles fuites? Très peu d’éléments à connotation helvétique ont été publiés pour le moment.

Lire aussi: Seize médias entrouvrent le coffre-fort du Luxembourg