Facebook a annoncé mercredi un investissement de 5,7 milliards de dollars (5,25 milliards d'euros) dans Jio Platforms, qui va lui donner le contrôle de 9,99% de cette filiale numérique du conglomérat Reliance Industries, détenu par Mukesh Ambani, l'homme le plus riche d'Inde. Il s'agit d'un des plus grands investissements étrangers réalisés en Inde, qui fera de Facebook le premier actionnaire minoritaire de Jio Platforms.

Le géant californien a expliqué mercredi qu'il devait lui permettre de lier «la puissance de WhatsApp», sa messagerie, à Jio, groupe numérique qui connaît une expansion fulgurante, et ce pour générer de la croissance.

Lire aussi: Facebook, pourtant très actif, perd des revenus publicitaires

L'Inde est le premier marché du groupe Facebook, avec environ 400 millions d'utilisateurs. «L'Inde connaît une des transformations économiques et sociales les plus dynamiques que le monde ait jamais connu, promue par l'adoption rapide des technologies du numérique», a expliqué Facebook dans un communiqué en précisant que 560 millions de personnes avaient obtenu ces cinq dernières années en Inde un accès à Internet.

Toucher 60 millions de petites entreprises d'Inde

En seulement quatre ans, Mukesh Ambani a fait de sa filiale télécoms Jio le premier opérateur mobile du pays avec 388 millions de clients, battant un à un ses concurrents avec une politique très agressive en matière de prix. Jio Platforms fournit des services internet et de commerce en ligne en s'appuyant sur cette énorme base de clients mobile.

Lire encore: Les investisseurs boudent l’Inde

«Notre but est d'offrir de nouvelles opportunités aux entreprises de toutes les tailles, et particulièrement aux 60 millions de petites entreprises d'Inde», a affirmé Facebook.