Les assureurs commencent à estimer le coût des intempéries de ces dernières semaines. D’après les estimations de La Mobilière, numéro deux du marché suisse non-vie, derrière Axa et devant Allianz, les sinistres survenus entre le 20 juin et le 13 juillet «ont provoqué des dommages assurés à hauteur de 280 millions de francs», selon un communiqué publié vendredi. Les crues de ces derniers jours ne sont donc pas incluses dans ce chiffre.

Selon les dernières estimations de l’assureur, les multiples intempéries ont provoqué plus de 60 000 sinistres au total.

Un record historique

Un record historique a même été battu avec l’orage de grêle du 28 juin, lequel a provoqué 20 000 sinistres de véhicules, pour un montant de 90 millions de francs. Le total, le plus élevé pour le groupe bernois, ne prend en compte que les biens assurés.

A lire aussi: Après la tempête, une pluie de factures

Cette estimation ne tient pas encore compte des crues survenues depuis le 14 juillet. La Mobilière s’attend à «de nouveaux sinistres se montant à plusieurs dizaines de millions de francs», selon le communiqué. L’assureur a déjà enregistré les premières déclarations de sinistre à ce sujet tant en Suisse romande qu’en Suisse alémanique.

Le numéro trois du marché, Allianz, a estimé le coût des intempéries, dans un communiqué mercredi, à 9 millions de francs, via plus de 2500 sinistres.