Dans le canton de Neuchâtel, de nouvelles factures du fournisseur en énergie Viteos suscitent la grogne. Au début du mois, à la suite de la contestation d’un client, Viteos avait reconnu dans Le Temps une «erreur» dans les villages de Corcelles-Cormondrèche et Peseux. Elle était liée à la hausse des cours du gaz, qui a conduit le distributeur à augmenter ses tarifs, en novembre 2021 et en mars 2022. Et au fait que Viteos avait déjà appliqué le tarif de janvier pour la période d’avant, en général dès la mi-novembre. Cela a engendré des surcoûts auprès de 1000 clients, de 30 à 300 francs, selon les factures que nous avons consultées.