«J’ai foiré», c’est ainsi que Sam Bankman-Fried a résumé sa prestation à la tête de FTX, deuxième plus grande plateforme de cryptomonnaies du monde jusqu’à son effondrement le 11 novembre dernier. L’ex-prodige des cryptos, qui s’est exprimé mercredi dans une conférence organisée par le New York Times, a reconnu des erreurs, démenti avoir fraudé et est resté flou lorsqu’il lui a été demandé s’il avait menti.