Il y a près de six ans, 196 pays et l’UE signaient l’Accord de Paris sur le climat. Pour la première fois, des pays industrialisés et émergents se mettaient d’accord afin de limiter le réchauffement de la planète à un niveau bien inférieur à 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels, voire à 1,5 degré si possible.