Quelques mois seulement après avoir entamé ma carrière dans le secteur bancaire en 1987, l’indice Dow Jones a connu sa baisse la plus spectaculaire en un jour. Les pertes enregistrées au cours de cette journée, connue sous le nom de «lundi noir», étaient deux fois supérieures à celles subies lors de la pire journée du krach de 1929 à Wall Street.

Lire aussi l'opinion: 30 ans après le krach, doit-on s'attendre à un nouveau «lundi noir»?