- Licence HEC, mention management, obtenue en 2003 à Lausanne Actuellement en formation à la Haute Ecole pédagogique vaudoise (HEPv) pour devenir maître spécialisé en économie et droit- Expérience: entre 2003 et 2006, stagiaire puis employé au sein d'une banque privée genevoise«Pour diverses raisons, je n'ai pas effectué de stage quand j'étais à l'université. C'est vrai que cela aurait pu m'aider à affiner mes perspectives, mais je ne regrette pas ce choix. Une fois mes études terminées, cela n'a donc pas été facile de trouver l'orientation professionnelle dans laquelle je voulais véritablement me lancer. Néanmoins, j'ai voulu découvrir le milieu de la finance dans le but de mieux comprendre le fonctionnement des marchés, mais aussi de travailler au contact d'importantes sommes d'argent. Il aura quand même fallu que j'écrive une bonne cinquantaine de lettres pour obtenir deux entretiens, et finalement un engagement pour un stage de six mois.»La transition dans le monde professionnel n'a pas toujours été évidente, car je considère les études universitaires comme assez théoriques et plutôt orientées vers la recherche. Dès les premiers jours de travail, je me suis rendu compte que HEC m'avait juste enseigné du vocabulaire et que, dorénavant, on allait m'apprendre à pratiquer une langue. Cette expérience dans le milieu bancaire m'a énormément apporté. Elle m'a notamment permis de mieux définir ce que je voulais dans la vie, de recentrer mes priorités en quelque sorte. A un moment donné, l'environnement et le rythme de travail ne me convenaient tout simplement plus. Je crois que j'ai arrêté quand il le fallait.»J'ai décidé de changer complètement de voie et je me suis inscrit à la Haute Ecole pédagogique de Lausanne. Ce que je fais aujour-d'hui, c'est pile ce que je voulais. Je pense cependant que passer directement de l'université à la HEP n'aurait pas été une bonne idée. En tout cas, je réalise que je préfère nettement enseigner à des jeunes gens que de jongler avec des millions.»* Prénom d'emprunt