En Suisse romande, c’est l’histoire de la semaine, et elle a fait beaucoup de bruit ailleurs dans le monde. Une demi-tonne de cocaïne a été retrouvée dans cinq conteneurs de café fraîchement livrés dans une usine de Nespresso à Romont, dans le canton de Fribourg, de quoi satisfaire la consommation annuelle du canton de Vaud. La poudre blanche, d’un degré de pureté de 80%, aurait une valeur supérieure à 50 millions de francs, selon le Ministère public fribourgeois, qui a ouvert une enquête. Les employés de Nespresso disent avoir immédiatement informé la police cantonale, lundi soir.