«Augmenter le volume de travail au lieu de réfléchir à de nouvelles réductions», en «s’attaquant surtout aux mini-emplois de moins de 40%»: l’Union patronale suisse a suggéré ce mardi des mesures pour lutter contre la pénurie de main-d’œuvre. Les explications de Marco Taddei, responsable romand de la faîtière des patrons.