Personne n’attendait grand-chose de la réunion de la Réserve fédérale la semaine dernière. Et à raison: la banque centrale américaine a maintenu ses taux directeurs inchangés entre 0 à 0,25% mercredi dernier. Néanmoins, elle a rappelé qu’elle se tenait prête à utiliser tous les outils à sa disposition pour soutenir l’économie.

Lire aussi: Les chômeurs américains, otages de la politique