Des indicateurs économiques ont ralenti récemment, mais les risques inflationnistes demeurent élevés et le marché de l’emploi reste extrêmement tendu. C’est ainsi, en substance, que la Réserve fédérale a justifié le relèvement de 75 points de base de son taux directeur mercredi soir, une hausse conforme aux attentes du marché. La banque centrale américaine anticipe que des augmentations supplémentaires du taux directeur «seront appropriées».