La guerre en Ukraine n’a pas dévié la Réserve fédérale (Fed) de sa trajectoire. Comme prévu, l’institution a relevé son taux directeur d’un quart de point, selon un communiqué diffusé mardi soir. Un premier resserrement de la politique monétaire depuis 2018. En mars 2020, il était même retombé au plancher, à 0-0,25%.