L’entretien d’évaluation répond avant tout à un objectif légal, de fixation des objectifs à atteindre durant une période et avec des moyens déterminés. Il s’agit également d’un moment privilégié avec la hiérarchie, dont la finalité reste d’améliorer la performance, ce qui nécessite des échanges constructifs et motivants.

L’aplatissement des hiérarchies encourage toutefois à revisiter ce qui sera perçu comme un retour positif, incitant à la progression. En effet, la dissymétrie des relations conférait à ce moment d’échange une valeur que l’on ne retrouve peut-être plus aujourd’hui. La distance hiérarchique permettait d’offrir une reconnaissance du travail accompli, allant du «haut» vers le «bas», ce qui en faisait l’attrait.