Aviation

Fin de l’Airbus A380: chronique d’un pari perdu

Airbus a mis fin à la production de son géant des airs, un échec commercial qui traduit une erreur stratégique. Le constructeur va désormais se concentrer sur des avions plus petits et plus efficients, comme le veut l’industrie

A l’époque, c’était un pari. Quand, dans les années 1990, Airbus a conçu l’A380, le plus grand avion commercial du monde, il misait sur une évolution de l’aviation en un réseau organisé autour d’une centaine de gros aéroports comme points de transit – des hubsPour le constructeur européen, il s’agissait aussi de faire plus grand que Boeing, qui détenait depuis plus de trente ans le record avec son 747.

Lire aussi: Emirates: la course se poursuit entre Boeing et Airbus