Fin de la pause dans la restructuration d’UBS. La banque avait annoncé en début de pandémie que les programmes de restructuration seraient suspendus jusqu’à ce que la situation économique s’améliore. Ils vont reprendre, a appris Le Temps. Le 27 avril, lors de la présentation des résultats du premier trimestre, le groupe a annoncé vouloir économiser 1 milliard de dollars de coûts d’ici à 2023. Le site spécialisé Inside Paradeplatz calcule que jusqu’à 5000 emplois pourraient disparaître.

Lire aussi: Après une restructuration majeure, Sergio Ermotti quitte un job «de rêve»