C’est un tournant majeur. Les taux d’intérêt négatifs sont en voie de disparition. De nombreuses banques ont rapidement réagi à la décision surprise de la Banque nationale suisse (BNS), le 16 juin dernier, de relever son taux directeur de -0,75% à -0,25%. Seule une minorité a cependant complètement renoncé à ponctionner les avoirs de la clientèle.