La National Bank of Kuwait (NBK), la troisième institution bancaire du Moyen-Orient par la taille de son bilan, confirme sa volonté d'ouvrir une banque spécialisée dans ce segment. Une demande de licence bancaire a été déposée auprès de la Commission fédérale des banques (CFB). Elle est en cours d'examen. Ce projet a été annoncé lundi par Ibrahim Dabdoub, directeur général.

NBK, qui exploite déjà une unité de gestion de fortune à Genève, veut y ouvrir une unité «spécialisée dans la finance islamique». «Notre choix se porte sur la ville où se rendent les visiteurs de la région du Golfe», explique le service de presse de la banque à Koweït-Ville. NBK ne précise toutefois pas si les produits financiers islamiques y seront élaborés ou seulement vendus. L'établissement sera doté d'un capital de 100 millions de francs, apportés à parts égales par NBK et par une banque saoudienne qui n'a pas été nommée.

NBK est la quatrième institution de la région à viser ce segment après Faisal Private Bank, Abu Dhabi Investment House et la National Bank of Abu Dhabi.