Les banques et les gérants de fonds devront-ils bientôt prouver que les produits qu’ils présentent comme durables le sont effectivement? En Allemagne et aux Etats-Unis, le gérant d’actifs DWS fait l’objet d’une enquête depuis fin août, pour déterminer s’il a exagéré le côté vertueux de ses placements. Cet épisode avait été vécu comme un avertissement à toute la communauté financière, régulièrement soupçonnée de greenwashing. En Suisse, la Finma s’intéresse maintenant à la communication faite autour des produits financiers et procède à des inspections, afin de lutter contre la publicité mensongère à connotation verdisante.