Firmenich a enregistré une croissance solide de son chiffre d'affaires au premier trimestre de l'exercice décalé 2022/23, qui s'est achevé fin septembre. L'augmentation des ventes a été portée à la fois par les hausses de volumes et de prix. Si les chiffres d'octobre son réjouissants, le fabricant d'arômes et parfums se montre cependant prudent pour la suite dans le contexte de volatilité.

Lire aussi: Avec son nouveau campus, Firmenich veut montrer son enracinement à Genève

Entre juillet et septembre, le chiffre d'affaires de Firmenich a progressé de 11,6% à taux de change constants à 1,25 milliard de francs, pour un résultat d'exploitation Ebitda de 237 millions, écrit l'entreprise mardi dans un communiqué. L'effet de change a cependant eu un impact négatif de 200 points de base sur la marge Ebitda de 19%, a expliqué Gilbert Ghostine, directeur général, au cours d'un entretien accordé à AWP.

Au cours de cette période, les prix ont crû de 5% et les volumes de 7%, a détaillé le directeur général. Les augmentations de prix n'ont pas permis de compenser entièrement la hausse des prix des intrants et de l'énergie, et de nouvelles hausses de prix sont en préparation, a-t-il précisé. Firmenich a en outre introduit une surtaxe liée aux prix de l'énergie, qui pourra être levée lorsque la situation se normalisera.

Lire également: Des industriels dénoncent le silence de Berne en matière d’économies d’énergie

Fusion avec DSM en avance sur le calendrier

En ce qui concerne la fusion avec DSM, le lancement officiel de l'offre d'échange a été fixé au 23 novembre et durera jusqu'au 31 janvier 2023, écrit Firmenich dans son communiqué. L'opération avait été annoncée le 31 mai dernier. Les actionnaires de Firmenich, société non cotée, ont d'ores et déjà approuvé la transaction, et ceux de DSM, cotée à Amsterdam, se prononceront lors de l'assemblée générale du 23 janvier prochain.

Les autorités en matière de concurrence ont d'ores et déjà donné leur feu vert dans plusieurs juridictions, notamment aux Etats-Unis, a indiqué Gilbert Ghostine. Le processus devrait être finalisé plus tôt que prévu, soit au premier trimestre 2023. Jusqu'ici, Firmenich et DSM avaient fixé comme objectif le deuxième trimestre 2023.