Pourquoi l’OCDE, le club exclusif de 38 pays, se charge-t-il d’établir les règles fiscales internationales, un taux d’imposition minimum de 15% sur les bénéfices des multinationales? Pourtant ce sont ses propres pays membres qui sont responsables de 78,3% des pertes de recettes subies en raison d’abus fiscaux transfrontaliers, selon le groupe de pression Tax Justice Network (TJN).