«Pour nous c'est le bonheur», a lancé hier Jacques Bankir, directeur général de Flybaboo en ouvrant une conférence de presse en vol au-dessus des Alpes. La compagnie aérienne genevoise vise une croissance rapide, mais contrôlée, avec la livraison de trois Embraer 190 de 100 places d'ici à la fin du mois prochain, qui lui permettront de tripler la capacité actuelle de ses deux Bombardier Dash 8-Q400. Deux nouveaux appareils Embraer 190 devraient compléter la flotte d'ici au printemps 2009.

Pour marquer cette nouvelle étape de son développement, la compagnie change de nom: elle s'appelle désormais Baboo. La modification de la marque est assortie d'un nouveau logo vertical rouge et blanc. La compagnie genevoise vise la rentabilité dans un ou deux ans, grâce à des économies d'échelle. «Pour 2008, notre objectif est une croissance de 70% du chiffre d'affaires à 50 millions de francs, et de 56% du nombre de passagers, à 270000», a précisé Jacques Bankir. Baboo emploie plus de 140 collaborateurs et dessert actuellement 23 aéroports, au départ de Genève, réparties en destinations permanentes, saisonnières et charter.

En 2007, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 30 millions de francs. En mars dernier, elle annonçait que son fondateur, Julian Cook, abandonnait les commandes après cinq années, mais restait président du conseil d'administration. La dernière augmentation de capital de 15 millions souscrite en 2007 a permis d'élaborer une stratégie de croissance.