Viviane de Witt, directrice de la Foire de Genève, a annoncé ce matin sur Radio Cité, que l’édition 2009 de cette manifestation, prévue initialement du 13 au 22 novembre, n’aura pas lieu. Madame de Witt a évoqué le « désinvestissement de l’Etat » mais aussi le manque d’exposants au rendez-vous, « un tiers a répondu présent » a -t-elle précisé, ainsi que la crise et la peur de la grippe. Elle prend néanmoins l’engagement d’une édition 2010, toujours sous sa présidence. Le Conseiller d’Etat François Longchamp s’est dit stupéfait par cette nouvelle aux conséquences économiques très fâcheuses.

La Foire de Genève rassemble chaque année environ 300 000 visiteurs et plus de 600 exposants. Selon Monsieur Longchamp, il n’y a pas de « désengagement de l’Etat » et « le commerce qui ne subit à Genève qu’une crise relative a besoin de ce rendez-vous annuel »

Du côté des différents prestataires, on se montre également surpris de la décision prise par madame de Witt. Stéphane Bauer, le sous-directeur d’Expo Gourmet, l’une des sociétés de restaurations de la Foire de Genève, témoigne : « Nous avons appris la nouvelle ce matin par des bruits de couloir, l’annulation est une perte importante pour notre entreprise qui fait travailler une centaine de personnes lors de cette manifestation. » Christian Mathis dont la société monte une partie des stands de la Foire parle d’un manque à gagner de « centaines de mille de francs »  « C’est un mauvais signal dans le contexte actuel et un choc » souligne-t-il. Claude Membrez, le directeur de Palexpo qui abrite la manifestation, regrette l’annulation d’une fête à laquelle les Genevois et les Romands sont très attachés. Il évoque « des dizaines de millions d’effets économiques induits »

François Longchamp et Robert Hensler, président de Palexpo SA, se sont engagés à pallier cette défection au plus vite. Le Conseiller d’Etat a annoncé que le canton de Genève organisera, en lieu et place de la Foire, une manifestation populaire, en novembre. « Nos équipes y travaillent déjà avec les différents prestataires, dans quelques jours un concept sera présenté » a-t-il confié au Temps.